Imprimer ce Page

Charte

CHARTE D’ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DU PRATICIEN

apma-charte-bioenergie-geobiologie-acmos-bioenergeticien-geobiologue-antenne-lecher-bio-feed-back-acmodermil-quantacmos-sbj-internationalPréambule

La présente charte a pour objet de fixer le cadre éthique et déontologique dans lequel doit s’inscrire la pratique des membres de l’Association des Praticiens de la Méthode Acmos (APMA).

L’engagement formel de la respecter est une condition majeure de référencement dans la liste des praticiens certifiés, publiée par l’APMA.

Elle énonce les principes que doit impérativement respecter le praticien pour que les soins qu’il prodigue par la méthode Acmos soient qualifiés, sincères, désintéressés et respectueux des consultants comme de la méthode. Ces principes concernent la relation avec les consultants, le respect de la méthode Acmos, la formation, le respect des autres techniques de soins.

Relation praticien-consultant

  1. Le Bioénergéticien met en œuvre tous les moyens que lui procure la méthode Acmos pour rétablir l’équilibre énergétique de ses consultants.
  2. Le Bioénergéticien exerce son activité avec humanité c’est-à-dire avec compréhension, en recherchant la participation de ses consultants, en rejetant tout orgueil, tout esprit corporatiste, vénal ou discriminatoire. Il respecte leur totale souveraineté, quant à leurs choix thérapeutiques.
  3. Le Bioénergéticien est tenu au secret professionnel, et respecte la confidentialité des informations concernant ses consultants.
  4. Dans les cas où la méthode Acmos le permet, le Bioénergéticien informe ses consultants de leur état et de la nature des soins appliqués au cours de la séance, ou requis ultérieurement. Il répond, dans la mesure de ses compétences, aux questions qui lui sont posées. Il justifie clairement ses recommandations éventuelles, y compris celles de faire appel à une technique de soins complémentaire.
  5. Le Bioénergéticien prend garde à la portée de ses dires. En particulier il s’interdit d’imaginer des explications, ou d’interpréter des situations quand la méthode Acmos ne permet pas de fournir la réponse à une question.
  6. Le Bioénergéticien s’interdit d’utiliser l’antenne de Lecher Acmos pour réaliser des prédictions de quelqu’ordre que ce soit.
  7. Confronté à une problématique qui dépasse ses compétences, ou à des signaux d’alerte répétitifs séance après séance, le Bioénergéticien s’engage à en faire part à son consultant et, dans la limite de ses connaissances, à lui conseiller de consulter un spécialiste approprié.
  8. Le Bioénergéticien s’interdit toutes actions, communications, publicités susceptibles d’être qualifiées de mensongères, d’abus de confiance ou de manipulations mentales. Plus particulièrement, il s’engage à respecter scrupuleusement la méthode Acmos quand il est sollicité pour cela par un consultant, et à ne pratiquer d’autres formes de soins qu’après information et accord de ce dernier.

Respect de la méthode Acmos

  1. Le Bioénergéticien s’engage à exercer sa pratique dans le respect du protocole défini par la méthode Acmos.
  2. La pratique de la méthode Acmos n’interdit pas au praticien de prodiguer à ses consultants, d’autres formes de soins complémentaires, s’il en a la compétence. En revanche si tel est le cas, il devra en informer clairement ses consultants et bien les distinguer de la méthode Acmos.
  3. Pour réaliser ses soins dans le cadre de la méthode Acmos, le Bioénergéticien s’engage à respecter la composition de la valise Acmos, et à n’utiliser que des produits commercialisés par la société SBJ ou de même qualité vibratoire.
  4. L’antenne de Lecher Acmos est le seul outil de questionnement et de test admis par la méthode Acmos.

Formation

  1. Le Bioénergéticien s’engage à ne proposer ses soins à titre professionnel, qu’après avoir obtenu au minimum le certificat de Bioénergéticien Acmos.
  2. Le Bioénergéticien s’engage à tenir régulièrement à jour ses connaissances et sa pratique de la méthode Acmos, notamment en assistant aux formations complémentaires organisées à cet effet par la société SBJ, ou un centre Acmos agréé.

Respect des autres techniques de soins

  1. Le Bioénergéticien s’interdit tout discours discriminatoire vis-à-vis d’autres techniques de soins, conventionnelles ou non. En particulier il s’interdit strictement de modifier la prescription d’un autre soignant.
  2. Tout au contraire, le Bioénergéticien tient à son consultant un discours mettant en valeur la synergie entre les différentes techniques de soins, médicales ou non. Il pourra lui proposer d’établir le contact avec d’autres soignants, pour améliorer cette synergie.
  3. Un bilan énergétique Acmos n’est pas un acte médical, ni un substitut à un traitement médical conventionnel. Il le complète au contraire car il peut, dans certains cas, potentialiser son efficacité et réduire ses effets secondaires.

Lien Permanent pour cet article : http://www.apma-bioenergie-acmos.fr/charte/